March 22, 2011


Galliano



"I'm deeply shocked by Galliano's talk, it's so bad that there is still humans on earth who pronounces that kind of horrible insults, i'm jew and proud of it."
« Je suis profondément choquée par les propos de Galliano, c'est navrant qu'il existe encore des hommes et des femmes sur cette terre pour prononcer de telles atrocités,

Natalie Portman.
Remember !
Souvenez vous :

24th of February : John Galliano arrested in Paris because of anti-semitic slurs apparently uttered against a couple in the third arrondissement.
24 février : John Galliano arrété à Paris pour avoir prononcé des insultes antisémites contre un couple dans le troisième arrondissement.

25th of February : a 48 years old woman lodged a complaint also in the III arrondissement in Paris for similar facts : slurs and apparently Galliano could have made fun of her physical appearance.
25 février : une femme de 48 ans dépose plainte dans le meme commissariat du 3ème arrondissement de Paris pour des faits similaires, et apparamment Galliano se serait aussi moqué de son apparence physique.

What to think about that ? Seriously, I think that's it's very very weird that suddenly, just a few days before fashion week, this type of videos and complaints appeared ! Of course, we have to blame Galliano for this type of slurs, it's not something such a personality can say. No one can say that, but not least him. Because everyone can be touch by his talk, and above all, can be influenced by what he's telling, drunk. So, of course, that's not cool. BUT, what a strange thing that we can blame someone on racists talk on a video which last just a few seconds. That seems stupid to me. We don't have the informations about the circumstances, we have nothing. We don't know what the couple or the woman said to Galliano before. We know NOthing. Actually, we have to blame Galliano for what he said, but we should also think about why now ? Suddenly, Galliano's world collapsed. Why at this moment, whereas he seemed racists longtime ago (if we listen TV reports). And, more than circumstances of this "incident", we have to think about the way of life of creators nowadays. Think about Alexander MC Queen's suicide, think about what's fashion industry is becoming, what is the future of creators in Fashion. On ne peut pas pardonner à John Galliano, mais on devrait aller plus loin dans notre réflexion.

Quoi penser de tout ça ? Sérieusement, je pense que c'est vraiment très très étrange que soudainement, à quelques jours de la fashion week, ce genre de vidéo et de plaintes apparaissent ! Bien sur, nous nous devons de blamer Galliano pour ces insultes antisémites, ce n'est pas quelque chose qu'une telle personnalité peut dire. Personne n'a le droit de prononcer de telles insanités, mais lui encore moins. Parce que tout le monde peut etre touché par ses propos, et surtout, influencé par ce qu'il raconte (bourré). Donc, bien entendu, ce n'est pas quelque chose qui se fait. MAIS, quelle étrange phénomène que de blamer quelqu'un sur des propos racistes tenus dans une vidéo qui ne dure que quelques secondes. Cela me semble idiot.Nous n'avons aucune information sur les circonstances. Nous ne savons pas ce que le couple ou la dame ont dit à Galliano avant de commencer à filmer. Nous ne savons RIEN. Alors, bien sur, nous devons blamer Galliano pour ses propos, mais nous devrions aussi penser au pourquoi du comment. Soudainement, le monde de Galliano s'est effondré. Pourquoi à ce moment là précisément ? Pourquoi soudainement un tel scandale, alors que Galliano semblait, à en croire les reportages à la TV, déjà raciste depuis un bon bout de temps. Et puis, au délà des circonstances de l'accident, nous devons penser au mode de vie des créateurs de nos jours. Penser au suicide de Alexander Mc Queen, penser à ce que l'industrie de la mode est en train de devenir, penser au futur des créateurs de mode. We can't forgive Galliano, but we should extensively think over.
Elodie Hope Springs

The first time I heard about the case Galliano, I first thought he was a fool. Uttering and anti-Semitic slurs while the latter muse chosen by Dior, Natalie Portman, is Jewish, it made no sense. And then I remembered he was the man who had revived and kept alive the spirit of Christian Dior for 15 years. I reminded myself that this drunk man uttering anti-Semitic insults at strangers, in a despicable video has been around the internet, this man was an artist and a talented designer, and certainly not a racist satisfied . So I think like all these victims of a media buzz, more or less deserved, Galliano can expect us to try to understand how could he fell so low, instead of blaming him immediadly. I suggest you read this excellent article on Café Mode, which illustrates perfectly my opinion on the subject.
There are more than a year, Alexander McQueen gave himself the death. Christophe Decarnin, artistic director of Balmain, was recently hospitalized for depression. Galliano would be part of a sad list, which grows more and more, of designers who has lost control. To this list we can add other people closely related to the fashion industry, as Daul Kim, Korean model who committed suicide in November 2009. So yes, all these people had significant personal problems (loss of mother for McQueen and collaborator and close friend for Galliano). But one can not help but wonder about the working conditions of these creators, and especially on the work pressure they had to endure. The fashion industry is now described as "ruthless" and the events of recent years only confirms this idea. It has long been debated on the cult of thinness in the middle of modeling, and today it evokes the economic issues facing the creators, who are just humans, i think particularly sensitive (and probably partly what makes their talent), and are increasingly treated as "machines to make fashion." The McQueen's suicide, the internment of Decarnin, the descent into hell of Galliano, all these events sound like cries for help from the creators, and probably the signal that it is time for the fashion industry to change.
Today we talk of the end of Galliano, but I do not believe and I don't hope it. As low as it fell, this man has not lost his talent. This media buzz will end one day or another ... Should the creator being rejected of the fashion world at the slightest misstep, such as Dior did not long hesitate to do so? We used to say that the advantage when we hit bottom, that it is impossible to sink even lower, it remains only to push hard on his legs and be back to the surface. All I wish to John Galliano is finding the strength to rise to the surface, and starting to create as he has always done so well.

La première fois que j'ai entendu parler de l'affaire Galliano, j'ai d'abord pensé que c'était un imbécile. Proférer ainsi des insultes antisémites alors que la dernière égérie choisie par Dior, Natalie Portman, est d'origine juive, ça n'avait aucun sens. Et puis je me suis souvenu qu'il était l'homme qui avait fait renaître et maintenait en vie l'esprit Christian Dior depuis 15 ans. Je me suis rappelé que cet ivrogne qui proférait des insultes antisémites à l'adresse d'inconnus, dans une vidéo ignoble qui a fait le tour du net, cet homme là était un artiste et un créateur de talent, et certainement pas un raciste convaincu. Alors j'estime que comme toutes ces victimes d'un buzz médiatique plus ou moins mérité, Galliano mérite qu'on essaye de comment a-t-il pu tomber si bas, au lieu de le blâmer sans chercher à comprendre comment il a pu s'égarer ainsi. Je vous conseille de lire cet excellent article sur Café Mode, qui illustre parfaitement mon avis sur le sujet.
Il y a plus d'un an, Alexander McQueen se donnait la mort. Christophe Decarnin, directeur artistique de Balmain, a été récemment hospitalisé pour dépression. Galliano ferait donc partie de la triste liste, qui s'allonge de plus en plus, des créateurs qui ont touché le fond. A cette liste, on peut aussi ajouter d'autres personnes liées de près au secteur de la mode, comme Daul Kim, mannequin coréenne qui s'est suicidé en novembre 2009. Alors certes, tous ces gens avait d'importants problèmes personnels (perte de la mère pour McQueen et du collaborateur et ami proche pour Galliano). Mais on ne peut s'empêcher de s'interroger sur les conditions de travail de ces créateurs, et surtout sur la pression professionnelle qu'ils ont du supporter. L'industrie de la mode est aujourd'hui décrite comme « impitoyable », et les évènements de ces dernières années ne font que confirmer cette idée. On a longtemps débattu sur le culte de la maigreur dans le milieu du mannequinat, et aujourd'hui on évoque les enjeux économiques écrasants qui pèsent sur les créateurs, des êtres humains qu'on devine particulièrement sensibles (et c'est sans doute en partie ce qui fait leur talent), et qui sont de plus en plus traités comme des « machines à faire la mode ». Le suicide de McQueen, l'internement de Decarnin, la descente aux enfers de Galliano, tous ces évènements sonnent comme des appels au secours de la part des créateurs, et sans doute le signal qu'il est temps pour l'industrie de la mode de changer.
On parle aujourd'hui de la fin de Galliano, mais je n'y crois pas et je ne l'espère pas. Aussi bas qu'il soit tombé, cet homme n'a rien perdu de son grand talent. Ce buzz médiatique prendra bien fin un jour ou l'autre... Faudrait-il rayer le créateur de la carte dès le moindre faux pas, comme la maison Dior n'a pas longtemps hésité à le faire? Il paraît que l'avantage lorsqu'on a touché le fond, c'est qu'il est impossible de couler plus bas encore, il ne reste donc plus qu'à pousser fort sur ses jambes et de remonter à la surface. Tout ce que je souhaite à John Galliano, c'est de trouver la force de remonter à la surface, et de recommencer à créer comme il l'a toujours si bien fait.

Manon Potet




Galliano won't bow out now, that's sure.
Dans tous les cas, ce n'est pas ce scandale qui obligera Galliano à tirer sa révérence.


je suis juive et fière de l'être».

1 comment:

  1. Euh ouais d'accord, on ne connaît pas les circonstances, mais peu importe j'ai envie de dire. Il a quand-même utilisé des insultes antisémites. Il aurait pu dire n'importe quoi d'autre au final. Et puis le couple aurait pu l'insulter de n'importe quelle manière, ce qu'il a répondu n'est en rien justifiable. Et qu'il est été bourré, drogué ou autre, si il a sortit ce genre d'insulte ce n'est pas par hasard. Et je trouve naïf de penser le contraire.
    Et je continue avec "ce n'est pas quelque chose qu'une telle personnalité peut dire", une personne qui n'est pas célèbre n'a pas plus le droit de tenir des propos antisémites, et ce ne serait pas moins important non plus.
    Ensuite les exemples de McQueen et Decarnin ne sont pas comparables, car ces deux derniers n'ont proféré aucune insulte raciste et il me semble qu'être en dépression n'est pas une raison suffisante à de telles insultes. En effet, comme je le dis plus haut, si il a tenu des propos antisémites (et à plusieurs reprises!) ce n'est vraiment pas un hasard.

    Bon, je voulais juste donner mon avis, hein! Ce n'est surtout pas pour démonter ton article. J'adore le travail ce créateur et d'ailleurs, je suis d'accord avec ta dernière phrase.
    Sur ce, bonne journée. :)
    Jeanne.

    ReplyDelete

Thanks for writing comments. We love to read them and they really make us smile :)